Centrafrique : Catherine Samba-Panza élue pour mener la transition à bon port

21 janvier 2014

Politique

La maire de Bangui, Catherine Samba-Panza a été élue lundi présidente de transition de République Centrafricaine. C’est le verdict rendu par les votes des membres du Conseil national de transition. Ils étaient au départ 8 candidats. Mais Catherine Samba-Panza et Désiré Kolingba avaient recueilli la majorité des voix avant de s’affronter au 2e tour. A ce second tour du scrutin, Cathérine Samba-Panza totalise 75 voix contre 53 pour Désiré Kolingba, fils d’un ancien chef de l’Etat.

La présidente transitoire Samba Panza Catherine

La présidente transitoire Samba Panza Catherine

La maire de Bangui remplace l’ex-président Michel Djotodia, contraint à la démission le 10 janvier pour son incapacité à mettre fin aux tueries interreligieuses. Elue par la majorité des voix, Mme Samba-Panza a pour mission première de ramener la paix dans un pays déchiré par des tueries interreligieuses, malgré le déploiement de forces internationales qui seront bientôt renforcées par opération militaire européenne.

Mais la tâche ne sera pas aisée pour la nouvelle présidente de la transition. Elle hérite d’un pays complètement en guerre interreligieux sou Michel Djotodia et doit s’employer corps et âme pour pacifier dans l’urgence un pays à la dérive, de remettre une administration totalement paralysée en état de marche et de permettre aux centaines de milliers de déplacés de rentrer chez eux.

Rappelons que 24 personnes prétendaient à ce poste mais les conditions draconiennes d’éligibilité ont exclu beaucoup de monde à savoir, les responsables politiques sous Djotodia, les chefs de partis, les militaires d’active et tous ceux ayant appartenu à une milice ou à une rébellion ces 20 dernières années.

La nouvelle présidente de la transition va prêter serment devant la Cour constitutionnelle provisoire, avant la formation de son nouveau gouvernement. Mme Léa Kouyassoum Doumta, l’un des membres du CNT a indiqué « qu’aucun membre du Parlement provisoire ne fera partie de ce gouvernement ».

Avant l’élection de Mme Samba-Panza, l’Union européenne a approuvé l’envoi de soldats européens à Bangui, en soutien aux 1.600 français de l’opération Sangaris et aux 4.400 de la force africaine (Misca). Lundi, la communauté internationale s’est engagée à Bruxelles à débloquer près de 500 millions de dollars pour venir en aide à la Centrafrique en 2014. Pendant ce temps, 50 corps ont été découverts dans le nord-ouest du pays par la Croix Rouge.

Selon le calendrier de la transition, Mme Samba-Panza et son futur gouvernement doivent organiser des élections générales au plus tard au premier semestre 2015.

by Alain Serge on 20th-janvier-2014

Oeildafrique.com

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le blog des bonnes questions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde