Céline Eko dans la panique totale au stade malien

9 janvier 2014

Sport

Dans une interview accordée avec audace le 7 janvier 2013 à RSI, la Radio Sport Info, basée à Doula, la PCA du Canon sportif de Yaoundé Céline Eko Mendomo ramasse et vilipende trois membres du conseil des sages des Mekok Mengonda, à la suite de la décision de mettre elle et tout son conseil d’administration hors du camp de l’équipe mythique de Nkolndongo. Elle grille et épingle le patriarche Ateba Yene, son grand frère Mvé Emmanuel Elemva et le ministre Thierry Augustin Edjoa.

La PCA du Canon sur des braises ardentes

La PCA du Canon sur des braises ardentes

La présidente du conseil d’administration du Kpa-kum tel un bourreau télécommandé monte au créneau et écrase trois doyens qui semblent lui faire ombrage. Céline Eko répondant aux questions de Martin Camus Mimb relayé sur le site Internet Mboafootball, entre dans le vif du sujet sans préalable, en parlant de la finale de la coupe du Cameroun.

Elle accuse le conseil des sages qui n’a pas félicité son équipe d’avoir échoué en finale après 15 ans d’hibernation. Le Canon qui est le club le plus titré du Cameroun, même s’il est désormais talonné par le Cotonsport de Graoua, se contente aujourd’hui sous l’ère Eko Mendomo de perdre en finale de coupe du Cameroun devant un bleu comme Yong Sport Academy (Yosa). La présidente fait rapidement un mini bilan de ce que la coupe du Cameroun a rapporté, 10 millions de FCFA du ministère des Sports, 3 millions 3 ou 400, pas précise sur les chiffres, de la part des membres.

Le Canon Grand Stade des années 80

Le Canon Grand Stade des années 80

Or depuis que la PCA est en poste, les membres se plaignent de sa gestion opaque, aucune écriture n’est tenue, les comptes de l’équipe sont confondus aux tiroirs personnels, pas de réunion d’évaluation, pas d’assemblées, bref, la gestion de la présidente se situe dans la lignée de ses prédécesseurs. C’est la cour du roi Pestos.

En défonçant ses prétendus adversaires, elle avoue que les membres du conseil des sages sont des proxénètes et elle une prostituée qui doit aller leur chercher de l’argent, comme une poule qui pond des œufs. Elle balaie Mvé Emmanuel, l’ancien capitaine des Lions Indomptables, balance Ateba Yene d’un revers de la main avec des histoires d’argent et des intrigues à de la poubelle.

Ateba Yene, un prétendant à la succession de la PCA

Ateba Yene, un prétendant à la succession de la PCA

Sur la même lancée, la PCA, installée de force à la tête du Canon au moment où le même conseil qui la démet aujourd’hui chassait Célestin Mbombock de l’équipe, pile l’ancien ministre des Sports Augustin Edjoa dans un mortier plein de cailloux. Les termes et les mots utilisés frisent avec un règlement de comptes. Lire seulement.

« Dans quelques mois nous allons assister à l’élection à la Fecafoot et quand vous avez un monsieur comme Augustin Edjoa qui a été ministre dans ce pays, après avoir appris que le Canon est qualifié pour la finale de la Coupe du Cameroun, a envoyé 11 chasubles pour basketteurs qui trainent d’ailleurs dans le magasin de Canon. Canon pouvait-il distribuer cela aux joueurs ? Non car c’était proprement honteux. Il [Augustin Edjoa, Ndlr] prétend avoir connu les Russes qui veulent investir dans le football et c’est à ce titre qu’il veut être PCA du Canon de Yaoundé pour éventuellement briguer un poste de président de la fédération camerounaise de football.

Je voudrais dire à ce grand frère qu’il a quand même été ministre des Sports et que s’il aimait le Canon comme il le prétend, il a la mémoire courte, il y a deux ans, on avait un sponsor qui nous refaisait le stade Malien, le terrain où s’entraine le Canon depuis des années, nous avons demandé l’autorisation pour faire les travaux et cette autorisation nous a été refusée par le maire de l’époque. Nous avons remis le dossier à monsieur Edjoa Augustin et il avait dit qu’il allait s’en occuper. Au final, il n’a rien pu ou voulu faire.

Si un monsieur comme celui-là dit qu’il aime le Canon, je crois que quand on est quand même ministre des Sports, on a toutes les possibilités pour faire d’une équipe une grande équipe de football. Ce n’est pas parce qu’il veut être candidat à la Fecafoot qu’il va aller crier sur tous les toits. Je crois que la rage qui l’anime aujourd’hui vient du fait qu’il a demandé à faire partie de la liste des gens qui allaient être à la finale de la Coupe du Cameroun pour saluer le Président car d’après lui, le président de la République allait se souvenir de lui et lui demander, « monsieur le ministre vous êtes assis où ? », parce que d’après ses déclarations, le Chef de l’Etat ne sait pas qu’il n’est plus ministre des Sports. Quand vous avez affaire à ce genre de personne qui a quand même été ministre, on se demande s’il jouit encore de toutes ses facultés mentales. »

L'ancien ministre des Sports Augustin Edjoa indexé par les échos d'Eko Céline

L’ancien ministre des Sports Augustin Edjoa indexé par les échos d’Eko Céline

En parcourant ces lignes, nous avons immédiatement saisi Thierry Augustin Edjoa pour savoir s’il voulait se présenter à l’élection de la Fecafoot dans les jours qui viennent et tout ce qui s’en suit, ce dernier nous dira qu’il a discuté à quel moment avec l’intéressée au sujet d’aller en finale pour aller saluer le président de la République. On dirait un vulgaire camerounais qui n’a jamais été au contact du chef de l’Etat. Pour ce qui est de sa présence au Canon, il sait qu’il est juste un membre du conseil des sages, pas plus.

Il reconnait que beaucoup de gens l’ont approché même à l’époque de Mbombock pour être PCA du Canon mais il n’est pas intéressé par cette offre. Il a souvent carrément refusé cette proposition, parce qu’il trouve qu’il y a beaucoup d’enfantillage et d’amateurisme dans la gestion de l’équipe, et donc il préfère rester dans son coin.

En clair, en se fendant à ces déclarations qui seraient de pures inventions d’une femme aux abois, Céline Eko sentant sa mort venir comme ses prédécesseurs, jette le pavé dans la mare dans toutes les directions. Quitte à ce Que l’honneur des personnalités soit écorné et brûlé publiquement.

On attend maintenant la conférence de presse qu’elle annonce pour vendredi le 10 janvier, tout comme l’assemblée générale du Canon convoquée par le conseil des sages pour le dimanche 12 janvier 2013. Là on verra un peu plus clair sur cette débandade des canonniers, alors que le TKC est en voie de régler ses grondements.

JCJ

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le blog des bonnes questions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde