Ama Tutu Muna sera-t-elle Présidente de la Socam ?

17 décembre 2013

Culture

Personne ne comprend plus le rôle trouble de la fille de Tandeng Muna depuis qu’elle a été nommée au poste de ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu parle de tout, touche à tout et chasse tout le monde dans ce village de la culture qu’est le Minac. Il y a quelques années, elle s’en prenait à Sam Mbende en dissolvant la CMC pour des rasons banales.

Celle qui veut la place du Prince Eyango

Celle qui veut la place du Prince Eyango

On la croyait sur la bonne voie de par les motifs qu’elle avançait et vendait aux yeux du grand public, mais il a suffi que la justice camerounaise se saisisse de l’affaire pour qu’on découvre la supercherie de la grande royale de la culture. Ama a eu la tête de l’oncle Sam, elle a imposé la Révérende Odile Ngaska, qu’elle a par la suite mise à la porte pour on ne sait plus trop quoi.

Suivant un document dûment signé le 13 décembre dernier, la Minac a aussi écrit au Prince des Montagnes Ndédi Eyango, le nouveau président de la Socam, pour lui signifier que son élection a été entièrement entachée d’irrégularités, au niveau du comité électoral, du quorum, de la présidence de l’assemblée générale et dit-elle, surtout au sujet de la double nationalité du nouveau président.

Le défi: ne pas se faire marcher dessus

Le défi: ne pas se faire marcher dessus

Comme si la question de double nationalité enlève que Ndédi Eyango est bel bien un Camerounais à part entière. Sinon, à l’époque de la Socam on sait bien que le grand Ndjocky Emmanuel Dibango, alias Manu Dibango a été aussi président de cette structure mais personne n’avait évoqué à l’époque la question de la double nationalité. Même s’il est vrai qu’il avait aussi été évincé du poste pour d’autres raisons qui n’avaient rien à voir avec sa race ou ses convictions politiques et religieuses.

Et comment comprendre que la même ministre des Arts et de la Culture ait organisé des soirées culturelles avec Manu à la double nationalité au Ghana lors de la CAN 2008 ou même célébré ce même Manu en tant que valeur du pays à Yaoundé il y a quelques temps ? Combien de haut commis de l’Etat ont-ils la double nationalité dans notre pays ?

Très visiblement, Ama Tutu Muna voudrait avoir de l’emprise sur les sociétés des droits d’auteurs, mais elle oublie simplement que le jour du remaniement du gouvernement son jeu trouble cessera au Minac. Et ce n’est plus qu’une question de jours avec le retour du chef de l’Etat le 15 décembre à Yaoundé.

JCJ

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde