La sœur de Lady Ponce indispose René Sadi

9 septembre 2013

Société

La cérémonie d’inauguration du palais des congrès de Ngoumou était entrecoupée de quelques passages d’artistes originaires du département, en dehors des discours fleuve du jour. Tout se passait encore bien lorsque le tour de celle qui s’appelle Carine Bertini est arrivé.

Il se trouve que c’est la sœur cadette de Lady Ponce. Habillée comme une fille libre au village, elle a bien copié les vieilles habitudes de sa sœur aînée. Un vieux blouson noir, un pantalon noir sauté qui ne sert volontairement pas à la taille de la gourgandine. La chanteuse visiblement déchaînée et décidée à mettre un ministre mal à l’aise a très tôt laissé entrevoir sa nudité au niveau des reins.

La sœur de Lady Ponce indispose René Sadi dans Société carine-pagne-225x300

Voici la sorcière couverte du pagne de la ministre

ministre-pompier-225x300 dans Société

La ministre tente d'arrêter la mascarade

sous-prefet-300x225

Le Sous-préfet Ndoumba Julien refuse de voir ça

Durant son passage, elle fonce devant le ministre René Sadi et lui éblouit les yeux avec son derrière pratiquement au vent. Le représentant du chef de l’Etat à la cérémonie, selon ses propos, cache à peine sa gêne. Il est troublé par la nudité de la danseuse qui secoue sauvagement ses reins à grande pompe.

Marie Thérèse Abena Ondoa évite l’AVC à Sadi

Face à cette légèreté de la sœur cadette de Lady Ponce qui a elle-même commencé sa carrière dans un tel bordel, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille Marie Thérèse Abena Ondoa, fille du coin, est allée en sapeur pompier couvrir la taille de l’artiste en pleine séance d’excitation avec son propre pagne.

L’intervention de la ministre a mis la cour en ébullition, au point où Carine Bertini a été traité de tous les noms d’oiseaux de nuit. Le protocole l’a pratiquement éconduit de la cour pour éviter la catastrophe et la récupération des paparazzis.

« Merci de protéger la femme », dira en riant Lazare Etoundi de la CRTV, lui aussi fils du village débordé et peiné après avoir lui-même vanté l’artiste à la cuisse relativement légère. Sa gêne apparaissait certainement pour embrouiller l’assistance. Pourtant, le problème réside dans le casting des artistes appelés à prendre part aux événements d’une certaine dimension.

Jean Charles Jérémie

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde