La réponse de la Fifa au TAS attendu ce jour

23 juillet 2013

Sport

On le disait récemment, la levée de la suspension du Cameroun par la Fifa ne tenait plus que sur des heures, c’est donc fait depuis le 22 juillet 2013. Le Cameroun n’est plus suspendu officiellement, ceux des Panthères du Gabon, des Eperviers du Togo ou des Siéwé Sport de la Côte d’Ivoire, qui pensaient échapper aux prises du Cameroun au CHAN, aux éliminatoires du Mondial 2014 et à la phase des poules de la ligue des champions, doivent désormais se battre sur le terrain pour terrasser les représentants camerounais.

Le Cameroun est ainsi de retour sur la scène internationale. Les Lions Indomptables et toutes les catégories des Lionceaux ont dorénavant le soutien du peuple camerounais à la faveur de la mise en place du comité de normalisation à la fédération camerounaise de football.

La réponse de la Fifa au TAS attendu ce jour dans Sport blatter-ballon

Blatter Balle au centre à la Fecafoot

Seulement, quoi qu’on dise, il y a encore des dossiers pendants à la Fifa, cette dernière avait pris langue de se prononcer ce mardi 23 juillet devant le Tribunal Arbitral des Sports de Lausanne en Suisse. Cette réponse qui avait certainement trait à la suspension de notre pays ira à coup sûr dans le sens de l’apaisement restitué la veille.

D’ailleurs, des sources concordantes affirment que le Premier Ministre et chef du Gouvernement Philémon Yang a instruit à la bande à John Ndeh de retirer sa plainte auprès du TAS, pour dissiper tout nuage avec la Fifa, qui a accepté de jouer les couloirs dans le camp du gouvernement camerounais.

La preuve, tous les 11 membres du Comité de Normalisation sont issues des rangs du pouvoir de Yaoundé. Une défaite cinglante des pro Iya Mohammed Shagari Salim qui devrait servir de leçon aux maîtres chanteurs de la fédé, mais c’est aussi la raison pour laquelle le gouvernement a le devoir de ne plus tenir la Fifa avec des plaintes au TAS. Ça c’est clair dans le jeu du donnant-donnant.

Chaque partie doit perdre quelque chose dans cette sombre affaire qui vient de s’achever en beauté, il reste maintenant que le Comité Massayo remplisse ses trois principales missions : Gérer avec rigueur les affaires courantes de la Fecafoot, Réviser de fond en comble les faux textes utiliser jusque-là à Tsinga et organiser les élections truquées de la base au sommet d’ici le 31 mars 2014. Mission exaltante, mais aussi mission kamikaze pour le collège des Professeurs.

JCJ

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde