Le TAS pousse la Fifa à se tasser

19 juillet 2013

Sport

Depuis le 4 juillet dernier, le Cameroun n’a pas les pieds sur terre dans le monde du football. Et pour cause, le pays de Thomas Nkono a été suspendu par la fédération internationale de football association (Fifa), pour a-t-on appris, cause d’ingérence du gouvernement. Le gouvernement camerounais a osé mettre un terme aux tripatouillages et à la dictature installée à l’instance faîtière de notre football, pour que le protectorat de la Fecafoot se lève et gifle le Cameroun en plein front.

En suspendant le Cameroun, le SG de la Fifa rappelait dans la lettre qui clouait notre pays que les Lions étaient pourtant bien engagés dans la campagne de la coupe du monde 2014 et qu’une suspension ne nous ferait pas du bien. Comme une sorte de chantage qui ne disait pas son nom.  Par la suite, la Fifa mettait un point d’honneur sur le Comité de Normalisation à mettre sur pied à la Fecafoot pour assurer la transition jusqu’en mars 2014.

Le TAS pousse la Fifa à se tasser dans Sport sepp-gratte

Le président Blatter dans de sales draps

Alors qu’on attendait à Yaoundé l’arrivée des émissaires de cette Fifa pour parfaire la colonisation de notre pays arrosée de Champagne par deux Jérôme, Champagne et Valke, c’est un autre plat chaud qui nous a été plutôt servi. Deux éléments du gouvernement camerounais vont se rendre à Zurich sur invitation de la même Fifa le jeudi 18 juillet 2013. La rencontre portait sur les conditions et le calendrier de la mise en place du Comité cité plus haut, les modalités d’une levée de suspension « éventuelle » du Cameroun.

Le dernier point évoqué souligne que la Fifa prévoyait d’envoyer sa mission à Yaoundé le même jeudi pour, et c’est ici que le ton de la fédération internationale est intéressant, Collaborer à la mise en place du Comité de Normalisation. On n’a pas besoin d’aller à l’école pour comprendre ce que veut dire collaboration de la Fifa dans cette crise camerouno-Fifa.

Pourtant plusieurs oiseaux de mauvais augure pro Iya Mohammed et Tombi à Roko Sidiki passent leur temps à jacasser dans les débits de boisson, les médias et bien sûr sur Facebook, pour raconter des histoires à dormir debout. Du genre l’avion qui a cogné le bateau. Or, tous ces bavards feraient mieux de s’intéresser à l’absence de leur SG Tombi, seul interlocuteur valable pour eux de la fédé en ce moment, à la rencontre de Zurich avec les autorités camerounaises.

Le TAS rappelle la Fifa à l’ordre

Le Comité d’Urgence de la Fecafoot piloté par le premier vice-président John Be Ndeh avait demandé à la Fifa de lever la suspension du Cameroun, en motivant sa requête au vu des manigances perpétrées à la fédé et la tentative de confiscation du pouvoir instaurée par la bande à Iya Mohammed.

On ne citerait plus toutes les magouilles et la corruption brandies durant le processus électoral en panne par les mêmes disciples du prophète Mohammed Iya Shagari Salim, écroué lui-même à la prison centrale de Kondengui pour de fortes fautes de gestion à Garoua, où il avait un titre foncier à la Sodecoton depuis 29 ans.

siege-fifa-300x200 dans Sport

Le siège de la fédération internationale de football association

Le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne au vu de la démarche du comité d’urgence et des affaires de la Fecafoot pendantes dans ses services, a demandé à la Fifa de répondre à la requête d’effet suspensif de l’équipe Ndeh. Pris dans sa propre nasse, Sepp Blatter et ses hommes ont adressé une correspondance au TAS, où ils demandent un délai jusqu’au mardi 23 juillet 2013, avant de répondre à ladite requête. La Fifa qui a un genou au sol, pense déjà à la levée de suspension rapide du Cameroun, pour ne pas perdre la face aux yeux du monde.

D’ailleurs pour dire vrai, la suspension du Cameroun n’a plus de valeur depuis quelques jours. Le match Cameroun vs Gabon, comptant pour le CHAN (Championnat d’Afrique des Nations) annulé par conséquent le 13 juillet dernier vient d’être reprogrammé pour l’aller le 27 juillet prochain et le retour le 10 août, même si les Panthères du Gabon qui se croyaient déjà en Afrique du Sud boudent déjà cette décision.

Par ailleurs, le match de Coton sport de champions league en Côte d’Ivoire va être aussi reprogrammé. D’autre part, les transferts internationaux passent déjà comme l’eau de roche. Bref, le Cameroun n’est pas suspendu, la Fifa avait juste effrayé ceux qui voulaient s’accrocher à tout prix à la petite Mangeoire de Tsinga à Yaoundé.

Qui avait dit que la Fifa n’avait pas de couilles pour suspendre les Lions Indomptables ?

Jean Charles Jérémie

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde