Faux diplômes, escroqueries et arnaques à la Camerounaise des Eaux

18 juillet 2013

Société

Une opération d’assainissement des personnels de la CDE engagée par la direction générale de la boîte visait les hauts cadres de la structure il y a quelques mois, mais malheureusement, ce sont ces mêmes cadres qui devaient conduire l’opération. D’où la difficulté d’aller au bout du processus. Ça coince toujours dans les eaux de la Camerounaise des eaux.

A l’origine de l’affaire, il était question d’authentifier les diplômes des personnes soupçonnées de présenter de faux documents. Le contrôle a démarré en août de l’an dernier à la direction régionale de Yaoundé. Dans l’ensemble du pays, on a dénombré 700 cas de faux diplômes, dont 100 dans la région du Centre.

Alors que 700 dossiers étaient préoccupants pour la structure au niveau national, l’opération a été stoppée pour éviter de prendre dans le paquet les gros poissons gaillardement installés. Le directeur régional du centre Zogo Manga Félix, lui il a ressuscité l’opération, mais il ne restait plus que  15 cas de présomption dans les agences de Yaoundé.

Pour ou contre la dot dans notre société?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Sur les 15 cas restants, 2 justifications ont été apportées, il ne restait plus que 13 dossiers. Les propriétaires de ces cas ont reçu des demandes d’explication et sont passés au conseil de discipline. Selon nos sources, les 13 cas ont effectivement de faux  diplômes. Mais six personnes seulement ont été suspendues. Des lettres de suspension leur ont été servies par l’entremise du chef du personnel. Ce dernier a envoyé les personnes concernées au restaurant, où ils n’avaient rien à faire à longueur de journée, mais ils continuaient à émarger quand même dans les caisses de la structure.

Selon des indiscrétions, pour rester dans la maison, les six autres  personnes oubliées ont versé des sommes d’argent au directeur régional Zogo Manga, qui a failli être viré à Garoua à une époque pour avoir vendu de faux abonnements.

Les preuves du faux

Beaucoup d’employés recensés dans les cas de faux ont été obligés de versés des sous pour sauver leurs têtes, par exemple, Abomo Charles Lewis avait versé 700.000 francs FA. Dans ce montant, il y avait 200.000 francs pour les poches du directeur régional et 500.000 francs pour régulariser son diplôme au ministère des Enseignements Secondaires.

Les six suspendus effectivement n’avaient pas mis la main dans le sac comme les autres. Il s’agit de Beyida Mbala Catherine, matricule 7Z83 ; Bela épouse Bineli Mvogo Céline, matricule 7U81 ; Essomba Mbarga, matricule 7Z71 ; Biakolo André, matricule 7W36 et Nkap Ange, matricule 7Y93.

D’autres cas flagrants ont été observés, le cas d’Abomo Charles Lewis, recruté avec le niveau du Cap, a aligné un BP de la session 1998, or ce diplôme correspond à l’année où il a obtenu son Cap. Ce dernier parle d’une erreur qui se serait glissée dans les couloirs des Enseignements Secondaires, parce qu’en fait, il avait obtenu son diplôme en 2001.

Après des investigations, Abomo Charles Lewis n’a jamais présenté le BP, c’est pour avoir son faux BP qu’il avait déboursé les 700.000 francs au directeur régional, qui est selon nos sources un habitué  des coups tordus.

Le directeur des Ressources Humaines, un certain Moufour a aussi de fortes présomptions sur ses diplômes, d’ailleurs tout le monde en parle dans la société. La CDE est un trou truffé de faussaires, un cas qui dérange aussi c’est celui de madame Badjang Matilde, qui est agent de recouvrements à Ekounou. Elle était aussi soupçonnée de pratique de faux, mais elle est allée rencontrer son cousin, qui est l’ami du DG marocain Ramdam de la CDE. Ce dernier a régularisé sa situation séance tenante.  L’avenir nous dira si l’eau va continuer à couler à la CDE. 

Jean Charles Jérémie

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde