Les Lionnes se rendront aussi en Afrique du Sud

6 juin 2010

Non classé

L’équipe nationale féminine de football a décroché son ticket ce 5 juin pour la phase finale de la coupe des nations féminine qui se tiendra en Afrique du Sud en octobre prochain, les Camerounaises ont battu les Congolaises sur l’ensemble des deux rencontres du dernier tour éliminatoire. Dès les premières minutes de cette rencontre décisive, puisqu’elle est qualificative pour la coupe d’Afrique des Nations féminine de football qui aura lieu en République sud-africaine en octobre prochain, les Lionnes prennent les choses en main. Tout se passe comme si elles ne se souciaient plus du résultat du match aller remporté par les nôtres à Kinshasa, 2 – 0.

Sur le côté, Aboudi Onguéné donne du fil à retordre à la latérale Nzuzi Vumongo qui ne constate que les dégâts, la Congolaise est au vent à chaque descente de la virevoltante camerounaise. Sur le coup de cette menace pressante, le Cameroun manque cinq premières occasions nettes de buts en moins de dix minutes. Pendant qu’Aboudi fait trembler le côté droit, une autre bataille est livrée dans les gradins, où fans clubs, groupes de danses et mascottes des Lions se font la concurrence à distance. Puis viendra le temps des doutes, de la panique et des déchets. Après une phase euphorique qui n’a pas du tout duré, le match va perdre en intensité, on verra des Lionnes fébriles et très maladroites dans la suite de la rencontre. Mais contre le cours du jeu, Ngono Mani qui reste un renard des surfaces, reçoit une passe de Ngock Yango Jeannette et ouvre la marque.

Les deux autres buts camerounais viendront de Gaëlle Enganamout et d’Aboudi Onguéné qui  a longtemps cherché le chemin des filets, elle a reçu une balle de Ngono Mani qui est à la fois buteuse et passeuse, mais on aura noté trop d’occasions gâchées et beaucoup de déchets dans le dispositif des pouliches d’Enow Ngachu. Nous pouvons aussi relever que la gardienne de buts Jumbone Toldo a passé une après-midi tranquille durant les 90 minutes de jeu.  Ce match retour s’est achevé avec deux patientes à l’infirmerie, Sonkeng Amarielle et Akaba Edoa victimes respectives d’une blessure à la cheville et d’un choc à la poitrine. Côté direction de la rencontre, les quatre arbitres retenues n’étaient pas à la hauteur du match, si l’on s’en tient aux critiques proférées par leurs collègues au coup de sifflet final. Le trio était composé des arbitres ivoiriennes et le 4e officiel, Nteme Zoa Thérèse qui est de nationalité camerounaise. C’est la Gabonaise Minang Bérangère qui était le commissaire de la partie.

Réactions de quelques actrices

Ngock Yango Jeannette, milieu des Lionnes, sociétaire de Bangkok Thonburi Sport Club en Thaïlande

yangopros.jpgC’est la grande satisfaction parce qu’on a eu des problèmes comme ça avec les cadettes, on a perdu une participation à une phase finale de coupe du monde ici chez nous, mais maintenant on s’est vengé. Je suis très fière, aujourd’hui on a montré de quoi nous sommes capables, on a joué deux fois plus qu’au match aller. Certes nos coupes d’Afrique ont toujours été difficiles, mais ça va aller cette année, nous comptons sur nos performances et on peut encore renforcer notre équipe, parce qu’il y a d’autres filles qui jouent bien mais qui n’étaient pas avec nous.

Boudjouh Cathy, défenseur des Lionnes, sociétaire de Bayelsa du Nigeria

boudjouhpros.jpgNous sommes vraiment très contentes parce que nous avons attendu ce moment depuis très longtemps et nous sommes fières de nous-mêmes, nous pensons que nous ferons tout ce qu’il nous faut en Afrique du Sud. Nous avons eu un match assez difficile ici, mais ça peut arriver surtout qu’il s’agissait d’un match de qualification directe, nous allons nous améliorer prochainement. Le match en lui-même était bien en première mi-temps, mais ça a pesé en deuxième mi-temps, en tout cas tout est bien qui finit bien. Tout ce que je peux dire c’est que nous allons faire de notre mieux à la CAN.

Zuma Cyrille, capitaine de la RDC

rdchymne.jpgBon, tout a marché sauf qu’aujourd’hui ce n’était pas notre jour de chance, l’adversaire a bien joué, nous aussi de notre côté on a bien joué, sauf que la chance était de leur côté. A l’aller c’était pareil, mais je dirais que les organisateurs de la rencontre chez nous n’ont pas pris soin de l’équipe congolaise. Donc avec le retard de deux buts, on ne savait quoi faire. Donc nous sommes venues ici pour limiter les dégâts, sauf qu’on nous a encore marqué trois buts. Notre équipe est bien construite, sauf que les dirigeants ne prennent pas vraiment soin de nous.

JCJ

 

 

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde