Les jeux islamiques annulés pour le Cameroun

27 janvier 2010

Non classé

La compétition devait avoir lieu cette année, les préparatifs avaient déjà démarré, mais quelques esprits rebelles ont déconseillé ces jeux au gouvernement camerounais, non pour la peur des attentats mais pour sa nullité sur le plan mondial. Un doigt accusateur est pointé sur les directions techniques nationales qui voulaient induire les autorités en erreur. 

C’est une compétition des pays arabes qui devait se tenir au courant de cette année en Iran, mais le gouvernement camerounais vient de dire non à la participation du Cameroun à cause d’une mauvaise appréciation des directions techniques des fédérations sportives nationales. Les DTN soutenaient que le Cameroun devait prendre part à cette compétition qui n’est qu’une rencontre mineure entre les pays arabes, certains membres des bureaux fédéraux eux, soutenaient que notre pays n’a pas besoin de participer à une compétition qui ne nous amène nulle part. Le ministère des Sports avait déjà cédé à l’offensive manipulée par les Directions Techniques Nationales, mais le bras de fer connaitra son dénouement le 20 janvier dernier dans la salle de conférence du ministère des Sports et de l’Education Physique.

A l’occasion d’une réunion préparatoire, les contestataires de ces jeux ont vomi les raisons qui motivent leur recul, ils ont finalement persuadé les autorités qui ont décidé de jeter le dossier dans les tiroirs. Ceux qui n’ont pas pu donner des arguments solides pour convaincre le gouvernement soutenaient que les jeux ont été reportés parce que les Iraniens ne sont pas prêts, pourtant les réfractaires ont d’autres motifs qu’ils avancent. «On ne peut pas nous demander d’aller à une compétition bidon, elle ne donne droit à rien. Le championnat national est qualificatif au championnat africain qui, lui-même, mène aux jeux olympiques, après les championnats du monde, il y a les championnats inter continentaux. Les jeux islamiques ne sont rien et ne mènent à rien, ce sont les DTN qui voulaient mettre une importance sur ces jeux. Mais non ! », Confie Me Etoga Mvondo, un expert de la fédération camerounaise de Judo, qui dit par ailleurs que
la DTN voulait rouler le ministère de tutelle dans la farine, mais la vérité a fini par triompher, aujourd’hui ces jeux sont annulés pour le Cameroun. E jour de la rencontre qui a conduit à l’annulation de ces jeux, on a pu apercevoir quelques présidents de fédérations, celui du volley-ball, Timba Majoré et bien d’autres, on imagine que les présents étaient déjà les retenus pour ce rendez vous prématurément avorté.

Comme d’habitude, c’était certainement une autre occasion pour les DTN des fédérations retenues et les cadres du ministère des Sports d’aller se pavaner avec l’argent du contribuable à l’étranger, on fabrique des délégations qui ont des effectifs pléthoriques, on embarque des gens qui n’ont rien à avoir avec les jeux, l’administration et l’islam. Là dedans il y a des marabouts, des prêtres exorcistes et des pasteurs infidèles, mais les frais de mission sont assurés, ainsi que des primes qui dépassent très souvent celles des athlètes eux-mêmes qui transpirent sur les terrains. Heureusement que l’opposition ne vient plus de la seule presse, mais elle se forme déjà de l’intérieur de la maison.

Jean Charles Jérémie 

 

À propos de lastucieux

Je suis un journaliste camerounais, j'aime la production audiovisuelle, la présentation des journaux et des émissions spécialisées, j'aime le travail bien fait. Je souhaite que le gouvernement camerounais et les capitaines d'industrie soutiennent ceux qui se battent pour l'amélioration des conditions de vie des Camerounais, tous métiers confondus.

Voir tous les articles de lastucieux

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le résumé des meilleurs con... |
Code Promo |
Le monde à l'envers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Petit Journal de Lattes
| robertini12
| Le Monde